Le fil de la médiathèque

Veille de bibliothècaire

« Le quotidien de la Bpi se dégrade », dénoncent les syndicats

L’intersyndicale de la Bpi avait adressé au ministère de la Culture, le 14 septembre dernier, le courrier suivant. Une lettre soulignant les difficultés de l’évolution du projet souhaité par Frédéric Mitterrand, quand il était ministre de la Culture. Elle fait également suite à une étonnante réaction et dénoncer le comportement de Daniel Guérin, en charge des affaires sociales pour le ministère de la Culture, qui avait refusé de rencontrer les représentants du personnel, après qu’un préavis de grève a été lancé. 

 

Nous le reproduisons dans son intégralité. 

 

 

Madame la ministre, 

 

Nous vous avons demandé rendez-vous en mai dernier non pas dans le cadre des prises de contact syndicat/ministère à l’occasion d’un changement de gouvernement mais parce que pour nous il y avait urgence à ce qu’un regard neuf réexamine le projet de P. Bazin pour la Bpi.

 

Depuis cette date la situation ne s’est pas améliorée.La bibliothèque est toute entière organisée depuis le mouvement despersonnels de mars vers un projet qui tel qu’il est présenté officiellementne tient pas dans les espaces qui sont les nôtres.

 

Le personnel est désorienté par un management déloyal. Le quotidien de la Bpi se dégrade. Nous avons finalement reçu une proposition de rendez-vous de la part de Monsieur Guérin pour fin septembre.

 

Entre temps, compte tenu de la gravité extrême de la situation dans laquelle nous nous trouvons, le personnel  de la Bpi  a voté en assemblée générale mardi dernier le principe d’une grève ce jour là afin d’appuyer notre démarche au-delà de ses revendications.

 

Il se trouve que dès le mercredi Monsieur Guérin  a contacté par téléphone un membre de l’intersyndicale en lui spécifiant qu’il n’assurera pas lerendez-vous si nous maintenons notre préavis de grève.

 

Nous espérons que la collègue qui a reçu ce message a mal compris et que vous avez finalement décidé de nous recevoir vous-même, sans quoi nous serions amenés à penser que votre circulaire sur la nécessité de pratiquer un véritable dialogue social ne trouve pas écho au sein même de votre ministère.

 

Veuillez croire Madame la Ministre à notre attachement au service public de la Culture

 

L’intersyndicale de la Bpi

 

 

Suite à ce courrier, M. Guérin a finalement accepté de recevoir les représentants, le 28 septembre, la grève ayant été prévue ce mercredi 26. Logiquement, les préavis de grève respctant un délais d’une semaine, les autorités de tutelle doivent légalement recevoir les représentants.

 

Depuis 2010, Daniel Guérin était directeur des ressources humaines du Centre Georges Pompidou, avant de prendre ses fonctions ; il est également conseiller général du Val-de-Marne et conseiller régional d’Ile-de-France.

 

A Lire

le grand projet de Mitterrand pour BPI tourne au préavis de grève

 

Cet article provient de Actualitté – Une page de caractère http://www.actualitte.com/bibliotheques/le-quotidien-de-la-bpi-se-degrade-denoncent-les-syndicats-37005.htm

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :